Pauvreté, Santé : des projets qui font la différence
 
 

L'Itinéraire

Le projet de L'Itinéraire pris forme, en 1990, à partir de besoins exprimés par les usagers du Centre d'accueil Préfontaine. Rappelons qu’à Montréal, dans les années 80, plusieurs intervenants sociaux ainsi que des groupes associatifs de la communauté luttèrent pour que des logements salubres et sécuritaires soient accessibles aux plus démunis. L'accès à un logement et à l'aide communautaire permis à plusieurs de franchir une première étape vers la réinsertion sociale et la stabilité résidentielle.

Toutefois, certains individus en vinrent à se sentir prisonniers de cette nouvelle condition sociale et à considérer leur chambre comme une «prison dorée». Tournant le dos à leur passé, ils n'arrivèrent plus à entrevoir aucun avenir prometteur. Cette situation provoqua chez eux un grand désarroi les incitant à retourner à la rue et dans les établissements d'aide à l'itinérance. Pour ces individus, la mise sur pied de L'Itinéraire apparue comme une réelle solution à leur isolement. En effet, ce groupe d'entraide est un organisme dont la démarche s'inspire du processus d'appropriation des pouvoirs par ses membres (empowerment), lesquels sont majoritairement composés de sans-abri. Or, depuis sa création, le Groupe communautaire L'Itinéraire favorise la réinsertion sociale et professionnelle des personnes alcooliques/toxicomanes et itinérantes de Montréal par l’accroissement de leur autonomie, de leur savoir et de leur créativité par l'entremise de quatre secteurs d'activités :


Le Café sur la rue :

Le Café sur la rue fut la première porte d'entrée de L'Itinéraire. Situé au 1104 Ontario Est, son emplacement accessible permet aux personnes issues de la rue de bénéficier de repas à prix modiques (3$ pour un repas complet) et d’échanger avec des individus vivant des difficultés semblables aux leurs. Deux intervenants assurent sur place un soutien psychologique à ceux en manifestant le besoin. Environ 200 personnes par semaine fréquentent le Café sur la rue.

Le journal L'Itinéraire

Le journal L'Itinéraire repose sur le concept du journal-école. En effet, le journal est réalisé par une majorité de personnes issues de la rue, leur permettant ainsi de participer à la rédaction des articles sous la supervision d’un rédacteur en chef et de son adjointe. Sans contredit, l'accès à l'écriture personnelle ou journalistique vise à leur redonner confiance en leurs capacités et à les motiver au dépassement personnel. Une cinquantaine de personnes par année contribuent à la rédaction du journal publié mensuellement. Divers programmes de pré-employabilité permettent aux personnes de la rue d’en apprendre davantage sur le fonctionnement, la rédaction et la production d'un journal. De plus, des formations professionnelles en informatique et en journalisme sont offertes à la clientèle de L'Itinéraire en vue de leur permettre une meilleure familiarisation avec ces disciplines variées.

La distribution du journal

La distribution du Journal L'Itinéraire se fait au Café sur la rue, lieu de ralliement des camelots qui viennent chercher leurs journaux. Précisons que la vente du journal est effectuée par des camelots en réinsertion sociale. En effet, ces derniers sont généralement des sans-emploi, ex-alcooliques/toxicomanes et itinérants qui tentent de se réinsérer dans la société. Pour eux, la vente du journal représente une alternative à la mendicité et une amorce de retour au travail. Environ une centaine de camelots assurent la distribution du journal dans plusieurs quartiers montréalais.


L'Espace Internet

L'Espace Internet permet aux personnes démunies d'apprivoiser le savoir informatique de manière à ce qu’ils soient davantage en mesure de rencontrer les exigences du marché de l'emploi. Pour 1$/l'heure, la clientèle bénéficie d'une quinzaine d'ordinateurs branchés sur Internet, où des bénévoles sont également disponibles pour lui venir en aide. Hebdomadairement, environ 200 individus issus de la rue utilisent les ordinateurs mis à leur disposition.
Projets
Achat d'ordinateurs pour le Café-Internet
Fonds de rédaction pour le journal l'Itinéraire et programme de reconnaissance des camelots.
http://www.itineraire.ca
Agente de projet : Audrey Côté (514) 597-0238 #25