Pauvreté, Santé : des projets qui font la différence
 
 

Dans la rue

Depuis sa création en 1988, Dans la rue, est une figure de proue en matière d'aide aux jeunes démunis des rues de Montréal. Le succès de l'organisme est directement relié à la philosophie du père Emmett Johns qui est à la base des services qui y sont offerts.

«Le Bon Dieu dans la rue est un organisme au service des jeunes sans-abri ou en situation précaire. Avec l'aide de Dieu et avec dévouement, dans le respect et l'amitié, nous les aidons à développer leur autonomie. En collaboration avec la communauté, nous accompagnons les jeunes en leur donnant l'aide nécessaire pour que chacun et chacune réalise son potentiel».

L'organisme, qui a d’abord débuté en tendant, aux petites heures du matin, une main et prêtant une oreille attentive aux jeunes, offre maintenant des programmes et des services qui visent à désamorcer les crises, apporter une stabilité aux jeunes et permettre de briser le cycle de la toxicomanie, de la méfiance, du rejet, de la peur, de la faim, du chômage et d'une pauvreté lamentable.

1) La roulotte

La roulotte sillonne les rues de Montréal toute la nuit pour fournir chaleur, nourriture, vêtements et peut-être plus important encore, compréhension et acceptation. Elle reçoit plus de 50 000 visites annuellement.

2) L'abri d'urgence («bunker»)

Fondé en 1993, le «bunker», un abri d'urgence, offre aux jeunes de la rue un accès aux services essentiels tels qu’une vingtaine de lits, de la nourriture, des vêtements et des douches. Compte tenu la température hivernale de Montréal souvent sous les zéros, c’est un véritable don du ciel pour bon nombre de jeunes que de pouvoir bénéficier d’un tel abri.

3) Le centre de jour

Le centre de jour Chez Pops ouvra ses portes en 1997. L’objectif principal de cette initiative est de sortir, durant la journée, les jeunes de la rue en les invitant à fréquenter un lieu où ils se sentiront en sécurité et où ils pourront participer à des activités et à des programmes constructifs dans un environnement amical et bienveillant.

4) Frip à Froc

L'ouverture de la friperie Frip à Froc, entièrement tenue par des jeunes sans-abri, fut une façon créatrice d'amener des jeunes à développer de nouvelles habiletés et à accroître leur confiance en soi. Les jeunes reçoivent les vêtements nécessaires gratuitement, mais le surplus d'articles est directement offert au magasin pour fins de vente.
Projets
Aide au centre de jour Chez Pops
Aide à la roulotte
http://www.danslarue.com
Directrice au développement : Ginette Morency (514) 526-5222