Pauvreté, Santé : des projets qui font la différence
 
 

Fondation des Auberges du coeur

Les Auberges du cœur hébergent des jeunes sans abri ou en difficulté depuis plus de 25 ans. De 1987 à 2002, elles ont accueilli près de 25 000 jeunes de moins de 30 ans. À l’heure actuelle, ils sont plus de 2 500 par année à trouver refuge dans l’une ou l’autre des Auberges du coeur. Ouvertes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, les 25 Auberges du cœur, membres du Regroupement des Auberges du cœur du Québec, représentent un véritable réseau provincial de maisons d’hébergement pour les jeunes sans abri de la province.

Au point de départ des Auberges du cœur, il y a ces jeunes, trop nombreux, sans abri ou à risque de le devenir. Les plus jeunes ont 12 ans, les plus vieux 30 ans. Marginalisés par la pauvreté et l’exclusion, par des épisodes répétés de ruptures familiales, en somme, par un passé et un présent trop lourds pour leurs épaules, ces jeunes tentent comme ils peuvent d’échapper à leur mal de vivre.

Au point de départ, il y aussi des adultes, des hommes et des femmes qui ont refusé de voir dans ce phénomène une fatalité. Ces hommes et ces femmes, enracinés dans leur communauté respective, ont choisi de se retrousser les manches pour offrir à ces jeunes, en plus d’un toit et de la nourriture, une vie communautaire susceptible de donner un nouveau sens à l’expression vivre ensemble.

La mission de la Fondation consiste à financer, à promouvoir et à soutenir les Auberges du cœur dans leur action d’amélioration des conditions de vie et de participation sociale de jeunes en difficulté et sans abri, ainsi que dans leur initiative de développement de projets communs. Depuis sa création, la Fondation a remis plus de 1,2 millions de dollars aux Auberges du cœur, ce qui a permis de consolider l’aide apportée à des milliers de jeunes en difficulté et sans abri.

Depuis plus de 25 ans, les Auberges du cœur contribuent, de façon concrète, à l’insertion sociale de jeunes en difficulté et sans abri, plus sujets au décrochage scolaire, à la détresse psychologique, à l’isolement, à l’errance, à l’alcoolisme, à la toxicomanie, à la criminalité, à la dépression et au suicide. Ces indicateurs de détresse témoignent de l’importance d’intervenir dans le but d’éradiquer cette instabilité chronique chez ces jeunes.
Projets
Appui à la Fondation des Auberges du coeur
http://www.aubergesducoeur.com
Directeur général : M. Pierre Audette (514) 523-3659