Pauvreté, Santé : des projets qui font la différence
 
 

Spectre de Rue

T.A.P.A.J. (Travail alternatif payé à la journée)

TAPAJ vise à offrir des alternatives de travail aux jeunes qui pratiquent les métiers de la rue ou qui ont une appartenance au milieu. TAPAJ vise à offrir un dépannage économique aux jeunes de la rue ou à ceux qui sont à risque d'y être. TAPAJ offre la possibilité aux participants de gagner un maximum de 200$ par mois, en s'inscrivant le matin même et en étant payé à la fin de chaque journée. Tous les projets réalisés par TAPAJ ont pour objectif l'amélioration de l'environnement des jeunes et leur sensibilisation. En 2002, 15 à 20 jeunes ont travaillé quotidiennement alors que TAPAJ devait en refuser de 10 à 20 autres. L'organisme Spectre de Rue s'est d'ailleurs mérité le Prix d'excellence 2002 du réseau de la santé et des services sociaux dans la catégorie «Soutien aux personnes et aux groupes vulnérables».

En plus de chercher à modifier certains comportements et modes de vie, le projet répond aux besoins personnels et sociaux de ces jeunes : il contribue à leur octroyer une reconnaissance personnelle et sociale et à leur faire découvrir leur capacité à réaliser un travail valorisant. Il complète ainsi diverses interventions des partenaires en matière de prévention, d’itinérance et de réduction des méfaits générés par la vie marginale de rue (drogues, criminalité, prostitution).

En terme de résultats concrets, ce projet se traduit par une réduction certaine des méfaits liés au mode de vie de ces jeunes ainsi que par une valorisation et un soutien économique leur permettant de dépasser le stade de la survie au jour le jour. En agissant ainsi directement sur les conditions de vie des jeunes de la rue, ce projet favorise leur insertion sur le marché du travail, et ce, dans le respect de leur différence.

La Fondation André Gauthier est fière d'appuyer le projet T.A.P.A.J. à l'aide d'un don de 5 000$ pour réaliser une murale à l'été 2003.
http://www.cam.org/~spectre/entree.htm
Directeur général : Gilles Beauregard (514) 528-1700
Projet lancé le 11 June 2008