Pauvreté, Santé : des projets qui font la différence
 
 

Dans la rue

 
Aide au centre de jour Chez Pops

La pauvreté devient rapidement un cercle vicieux duquel il est difficile de sortir sans avoir recours à un amalgame d’outils de soutien. La Fondation André Gauthier est donc fière d'appuyer Dans la rue avec un don de 20 000$ pour garantir et améliorer les services offerts par son centre de jour qui reçoit près de 40 000 visites annuellement. Le centre de jour est accessible à tous les jeunes de la rue et leur donne des outils pour vaincre la pauvreté et atteindre leur plein potentiel. Plusieurs services sont offerts aux jeunes à l'intérieur du centre notamment :

Cafétéria :

En moyenne 200 repas par jour sont servis à la cafétéria du centre de jour. Dans cet endroit chaleureux, les jeunes de la rue côtoient quotidiennement des conseillers, des enseignants, des thérapeutes, des infirmières et des bénévoles. La cafétéria est souvent le théâtre des premiers échanges et du début des démarches qui amèneront les jeunes, dans un avenir plus ou moins rapproché, à quitter définitivement la rue pour une situation meilleure.

Le Dépôt :

Le dépôt est l'endroit où sont triés, répertoriés et redistribués tous les dons de biens qui sont reçus par l’organisme Dans la rue. On y retrouve entre autres des bas, des sous-vêtements, des vêtements chauds, des chaussures, des produits d'hygiène personnelle, des couvertures, des serviettes et de la nourriture.

La clinique médicale :

La clinique médicale du centre de jour est en fonction 25 heures par semaine. Une infirmière y reçoit près de 2000 visites annuellement. Pour la plupart des jeunes de la rue, qui trop souvent n'ont pas de carte d'assurance maladie ou toute autre pièce d'identité et qui sont sans argent et victimes de lourds préjugés, les infirmières et médecins bénévoles de la clinique médicale représentent leur unique lien avec le système de santé québécois. À la clinique, les jeunes reçoivent, en toute confidentialité, les soins immédiats dont ils ont besoin et sont dirigés, lorsque nécessaire, aux professionnels de santé les plus compétents pour la suite de leur traitement.

Les consultants cliniques :

Les jeunes qui fréquentent le centre de jour Dans la rue peuvent profiter des services de deux psychologues. Étant donné le passé chargé et les problèmes psychologiques auxquels les jeunes de la rue sont confrontés, les interventions et les démarches, directes ou indirectes, des psychologues sont souvent cruciales dans leur rétablissement d’un équilibre de vie.

L'école de Dans la rue :

La presque majorité des jeunes qui fréquentent l'école de l’organisme Dans la rue ont décroché du système scolaire traditionnel depuis déjà longtemps. À l'école de Dans la rue, le français et les mathématiques de niveaux secondaires I à V sont enseignés. À la fin des classes en juin 2001, les moyennes étaient de 85% en mathématiques et 88% en français. Ces résultats sont bien au-delà des moyennes provinciales.

Autres services :

Plusieurs autres services sont également offerts aux jeunes, notamment des fonds d'étude, des programmes d'emploi et de réinsertion socio-économique, de l'aide à la famille, du soutien au logement, des ateliers d'informatique, de même que des ateliers d'arts et de musique.
Autres projets
Aide à la roulotte
http://www.danslarue.com
Directrice au développement : Ginette Morency (514) 526-5222
Projet lancé le 06 May 2008